PRISCA RAZAFINDRAKOTO

D’origine Franco-Malgache, le métissage des cultures est au coeur de la démarche de Prisca et génère un langage de formes entre surréalisme et minimalisme. Elle trouve de l’inspiration à la fois dans les arts tribaux, qu’elle a côtoyés au travers de ses voyages en Afrique, mais aussi dans des mouvements comme les Arts Déco ou encore le Bauhaus. Ce métissage est également un métissage des pratiques. Elle joue avec les limites sémantiques de l’objet et inscrit son travail à mi-chemin entre sculpture et design. Sa démarche créative consiste à questionner les procédés de mise en forme et leurs impacts sur la matière, tant dans leur dimension formelle qu’esthétique. Fascinée par le caractère sensible et délicat du métal, elle se plait à déconstruire les a priori sur ce matériau qu’elle aborde de manière légère, colorée et chaleureuse.

Changer la langue